BeVo est une association professionnelle reconnue par le Service Public Fédéral Economie. Lors de la réunion d’installation du Haut Conseil des indépendants et des PME, l’on a désigné qui est le président du comité sectoriel 10 «soins personnels» et ce pour la période de 2016 à 2022. Cette personne agit comme notre personne de contact.

BeVo défend la réflexologie comme une profession et nous nous efforçons de la réglementer et la promouvoir.

Nous ne sommes pas un centre de formation, mais en avons une fonction de contrôle sur nos centres de formation accrédités. Nous y travaillons à la réglementation et l’organisation de la formation permanente et ainsi nous contrôlons si nos membres reconnus ont ou non suivi une formation convenable et continuent à se former de façon régulière.

En ce qui concerne la formation de base, nous suivons les directives de RiEN. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet plus loin dans cette brochure.

Un aperçu des écoles reconnues par nos soins pour une formation (partielle) peut être trouvé sur le site web de BeVo et est contrôlé et ajusté annuellement.

Pour faire entendre notre voix au SPF Économie et ainsi pouvoir apporter des changements au métier de “réflexologue”, nous avons aussi besoin de vous ! Lisez tout sur les conditions pour vous joindre à nous ou contactez-nous. Nous répondons à toutes les questions avec plaisir.

Nos objectifs et piliers

1) Rassembler des informations sur ce qui se passe dans le monde de la réflexologie, en Belgique et en Europe
Ceci tant en termes de recherche, de nouvelles techniques, de nouvelles perspectives, de partenariats, de projets d’échange qu’en termes de formations qualitatives. En tant que BeVo, nous sommes un membre actif de RiEN (Reflexology in Europe Network) ce qui signifie que nous avons également l’opportunité d’échanger des expériences avec les différents pays membres au niveau européen.

2) Transmettre ces informations de manière structurée aux réflexologues D’une part, nous voulons regrouper les membres pour qu’ils puissent partager leurs propres idées et expériences. D’autre part, nous voulons les accompagner en organisant des formations de remise à niveau de qualité, et en communiquant à intervalles réguliers les nouveaux développements via newsletter, mail et site Web.

3) Réglementer et organiser la formation continue
BeVo souhaite clarifier les différentes applications de la réflexologie. Plus précisément, la distinction entre l’utilisation valable dans le cercle domestique, et le traitement et suivi professionnels des clients. Nous voulons y parvenir en travaillant avec les centres de formation pour arriver à une formation professionnelle de base, à savoir le Belgian Core Curriculum, qui garantisse la qualité tout en offrant un espace suffisant pour la spécificité de chaque école. Plusieurs centres de formation participent déjà activement à l’élaboration de cet objectif. Ici également nous suivons les normes proposées à ce sujet par RiEN.

4) L’enregistrement de réflexologues qualifiés sur notre page publique reprenant la liste de nos membres.
Nous voulons fournir une source d’informations permettant au public de rechercher des explications sur le fonctionnement et le contenu de la réflexologie. De plus, nous veillons à ce que nos membres remplissent également nos conditions d’admission et nos critères d’éligibilité, et qu’ils respectent notre code d’éthique. Des informations sont également fournies sur quels réflexologues professionnels sont situés dans votre région et nous voulons promouvoir les contacts sociaux entre nos membres.

5) Enfin, nous sommes un point de contact pour le gouvernement et RiEN. Depuis août 2007, BeVo est la première organisation professionnelle de réflexologues reconnue par le Conseil d’État. Ici, nous continuons à travailler sur la reconnaissance officielle de la réflexologie et nous assistons aux réunions du Conseil suprême pour les indépendants et les PME afin d’être avisés de première main des changements au niveau national. Nous sommes également un membre reconnu de RiEN et nous allons également à leur réunion annuelle pour avoir notre mot à dire sur les changements au niveau européen. Ici, nous réseautons avec d’autres associations professionnelles européennes.